Le Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC) s'adresse aux entreprises d'économie sociale souhaitant :

  • rénover,
  • construire,
  • ou acquérir
    un bâtiment pour le développement de leurs affaires et de leur offre de service.

Le PIEC constitue l’une des mesures phares du Plan d’action gouvernemental en économie sociale (2015-2020), rendu public en mai 2015. Il dispose d’une enveloppe globale de 20 millions de dollars, répartie sur cinq ans.

 

Objectifs

Soutenir les entreprises d’économie sociale dans leurs projets immobiliers pour : 

  • favoriser leur développement;
  • stimuler la vitalité socioéconomique des territoires où elles sont situées;
  • accroître la qualité de leur environnement au moyen de pratiques écoresponsables.

 

Clientèle visée

Les entreprises admissibles sont :

  • les organismes à but non lucratif;
  • les coopératives;
  • telles qu’elles sont définies dans la Loi sur l’économie sociale (RLRQ, chapitre E-1.1.1).

Les entreprises doivent également répondre aux critères suivants :

  • produire et vendre des produits et services sur une base régulière depuis un minimum de deux ans;
  • démontrer que leur viabilité financière repose à plus de 40 % sur des revenus autonomes tirés de leurs activités économiques lors de la dernière année financière;
  • si elles sont locataires du bâtiment visé par le projet, détenir un bail emphytéotique d’une durée minimale de dix ans.

 

Projets admissibles

Le projet doit être lié à la mission d’une entreprise d’économie sociale admissible et doit respecter au moins l’un des critères suivants :

  • faire partie d’un plan d’expansion ou de repositionnement;
  • faire partie d’un plan de développement de l’offre de services;
  • être nécessaire au maintien des activités.

De plus, l’entreprise doit démontrer  :

  • que le projet est nécessaire à son développement entrepreneurial et à l’accomplissement de sa mission collective;
  • que l’aide financière demandée est complémentaire aux sources de financement traditionnelles et qu’elle est essentielle à la réalisation du projet.

Les projets admissibles se divisent en trois volets :

  • Volet rénovation : la réfection, l’amélioration, la restauration ou la mise aux normes  d’un bâtiment servant à la production, à la vente ou à la desserte de biens et de services;
  • Volet construction : la construction, l’agrandissement, le recyclage ou la reconstruction d’un bâtiment servant à la production, à la vente ou à la desserte de biens et de services;
  • Volet acquisition : l’acquisition d’un bâtiment servant à la production, à la vente ou à la desserte de biens et de services.

 

Critères d’analyse de la demande

Toute demande d’aide financière admissible et recevable fera l’objet d’une analyse selon les critères suivants :

  • l’appréciation du projet et de son utilisé sociale;
  • l’adéquation entre le projet et le plan de développement ou de repositionnement de l’entreprise;
  • la capacité de l’entreprise de mener le projet à terme;
  • l’appréciation des retombées potentielles du projet;
  • l’évaluation financière et économique du projet.

 

Foire aux questions

Pour plus de détails sur les conditions d'admissibilité, le déroulement de l'appel de projets et plus encore, consultez la foire aux questions.

 

Appels de projets

Le prochain appel de projets : 17 septembre au 9 novembre 2018

 

Pour en savoir plus.